95_preview-big

Nice a une tradition touristique forte : deuxième capacité hôtelière du pays, seconde ville aéroportuaire, et 4 millions de touristes qui visitent la ville chaque année. En y ajoutant la clientèle affaires, on ne s'étonnera donc pas de bénéficier d'une offre hôtelière large, variée, et souvent de qualité. Les prix sont plus élevés que la moyenne, et il peut être compliqué de se loger à certaines saisons, si l'on n'a pas réservé, même en dehors des mois d'été.

Une station balnéaire…

Nice compte un très grand nombre de plages publiques (de galets) et pas moins de 15 plages privées aux noms plutôt évocateurs de « Miami Plage », « Florida Plage », « Bambou plage », qui inspirent forcément le farniente. Cependant, pour s'y dorer la pilule, il faut débourser quelques euros. En moyenne, l’entrée de la plage coûte entre 4 et 6 €, le matelas pas moins de 12-15 €, le transat 10-12€, 5€ pour un parasol ou une serviette. A contrario, les plages publiques sont gratuites mais peuvent vite être bondées… en été. C’est un peu ça la Côte.

… et culturelle

Mis à part flâner au soleil, il y a beaucoup de choses à voir sur Nice. Outre la Promenade des Anglais - le front de mer niçois - la vieille ville est le passage obligé. On adore le cours Saleya et ses célèbres marchés aux fleurs, la place Garibaldi, l’opéra de Nice, la cathédrale Sainte Réparate ou encore la colline du Château qui délivre un somptueux panorama sur la Baie des Anges et sur la ville, avec en contrebas le Vieux-Port et la place île de Beauté avec ses façades si singulières couleur ocre. Il existe, par ailleurs, de nombreux musées sur Nice et la plupart sont gratuits ; notamment le musée d’art moderne et d’art contemporain (MAMAC), le musée Matisse, le musée des arts asiatiques, le musée de la préhistoire de Terra Amata, le palais Lascaris, le musée des beaux-arts, le musée d’histoire naturelle… Le musée Marc Chagall est, quant à lui, uniquement gratuit le 1er dimanche de chaque mois. Mais il vaut vraiment le coup d’œil !

Offre hôtelière : l’embarras du choix

Nice est la 2ème ville française, après Paris bien sûr, qui compte le plus d’hôtels. Si elle compte une myriade d’hôtels de luxe, en bord de mer ou design, majoritairement installés sur la promenade, elle abrite aussi des adresses pas chères et ce, même en centre-ville ou à proximité, ou encore adaptées à la clientèle d’affaires et aux familles. En s’éloignant du centre et des plages, on a toutes les chances de trouver des tarifs encore plus intéressants. Et, en basse saison, il n’est rare que certains établissements de prestige dégriffent ! Encore faut-il être à l’affût des promos de dernière minute ! Découvrez également nos adresses par quartier : gare, centre, aéroport.

Encore plus charmant en basse saison

Attention à la foule en été ! Car la ville attire pas moins de 4 millions de touristes chaque année, principalement durant la belle saison ou pendant le Carnaval, qui a lieu, chaque année, au mois de février avec de grands défilés de chars carnavalesques, habituellement les samedis soirs et dimanche après-midi, et de chars fleuris les mercredis et samedis après-midi.

De préférence sans voiture, surtout en haute saison !

Il est parfois très compliqué de circuler dans la ville en voiture, particulièrement aux abords de la promenade des Anglais, et encore plus durant l’été. Les embouteillages sont plus que fréquents. Et les stationnements plutôt onéreux. Pour venir, mieux vaut emprunter l’avion ou le train et ensuite choisir un hôtel à proximité des transports en commun, comme le tramway mis en service fin 2007. Ou rouler à vélo puisque la ville abrite, depuis avril 2010, un service de vélo en libre service, baptisé Vélo bleu. La vieille ville se visite, pour sa part, à pied pour ne rater aucune de ses curiosités.

Un petit détour à Saint-Trop’… Ou en Italie

On peut profiter le temps d’une journée pour faire une petite escapade à Saint-Tropez, à seulement 100 kilomètres de là. Non pas pour forcément espérer y croiser Johnny mais plus pour y découvrir un village authentique, avec ses ruelles, ses marchés provençaux, sa Citadelle du XVIème siècle, ou encore son mythique port de pêche. A noter également que Nice n’est qu’à 30 kilomètres de la frontière italienne.

Par / Mis à jour le

584 hôtels
50 951 fans facebook

Connectez-vous pour découvrir si vos amis ont indiqué aimer certaines adresses à : Nice
Facebook-connect

Trier par : Popularité | Prix | Nom | Note | Fans facebook

Hôtel à 1.2 km du centre ville

Note moyenne : 8,7/10 (1270 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 9 marchands

Hôtel à 950 m du centre ville

Note moyenne : 9/10 (985 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 13 marchands

Hôtel à 400 m du centre ville

Note moyenne : 7,9/10 (404 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 15 marchands

Hôtel à 1.1 km du centre ville

Note moyenne : 7,8/10 (1564 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 13 marchands

Hôtel à 850 m du centre ville

Note moyenne : 7,8/10 (704 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 15 marchands

Hôtel à 200 m du centre ville

Note moyenne : 8/10 (834 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 13 marchands

Hôtel à 750 m du centre ville

Note moyenne : 8,6/10 (315 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 8 marchands

Hôtel à 550 m du centre ville

Note moyenne : 7,7/10 (753 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 12 marchands

Hôtel à 5.6 km du centre ville

Note moyenne : 7,9/10 (447 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 10 marchands

Hôtel à 850 m du centre ville

Note moyenne : 7,6/10 (613 notes)

En vente sur:

Voir les prix de 12 marchands